EspañolEnglishالعربية简体中文Français

Historique

Vous trouverez ci-dessous quelques faits saillants du travail de TCP au cours des trois dernières décennies.

Cliquez ici si vous êtes intéressé par une plongée plus profonde >

  • Novembre 1989

    McKinsey & Company publie son rapport final - Développer un partenariat communautaire pour les sans-abri - au Conseil de coordination des sans-abri du DC, établissant le besoin et la mission du partenariat communautaire.
  • Décembre 1989

    Le Partenariat communautaire pour la prévention de l'itinérance est incorporé avec un conseil d'administration initial présidé par le promoteur Oliver C. Carr et avec des membres représentant le gouvernement, les entreprises et les fournisseurs à but non lucratif.

  • Juin 1993

    Le secrétaire du Département américain du logement et du développement urbain {HUD} Henry Cisneros et la mairesse de district Sharon Pratt Kelly annoncent que "le partenariat communautaire" recevra 20 millions de dollars du HUD sur une période de trois ans pour établir un "Continuum de soins" composé de trois éléments de base : (1) sensibilisation et évaluation, (2) logement de transition avec services de soutien et (3) logement permanent.

  • Septembre 1993

    Le rapport DC Initiative: Working Together to Solve Homelessness est publié, établissant des objectifs supplémentaires de prévention, de sensibilisation et de coordination du système ainsi que 2,050 XNUMX nouvelles unités de logement de transition et permanentes à créer au cours des deux premières années.

  • MAI 1994

    L'initiative DC commence officiellement par un protocole d'accord signé entre HUD, le district de Columbia et le partenariat communautaire. Les 12 premières subventions de l'Initiative DC sont attribuées.

  • Juin 1994

    Le conseil municipal du district, présidé par le conseiller David A. Clarke, confirme la sélection du partenariat communautaire comme entité qui mettra en œuvre l'initiative DC.

  • Septembre 1994

    Le Partenariat communautaire réalise son premier succès en obtenant un financement fédéral concurrentiel pour les sans-abri de 2.9 millions de dollars en financement Shelter Plus Care, commençant une réussite de 15 ans d'obtention de fonds fédéraux concurrentiels pour construire le continuum de soins.

  • Avril 1995

    Le DC Initiative Outreach Demonstration Program est lancé, en collaboration avec sept agences de proximité pour identifier, héberger et fournir des services continus aux sans-abri chroniques vivant dans la rue. Comme pour le programme HOME pour les familles, ce programme a adopté une approche « logement d'abord » pour sortir les gens de la rue.

  • MARS 1996

    Avec le département du logement et du développement communautaire du district, le programme HOME pour les familles est lancé, l'un des premiers modèles au pays de « logement d'abord » comme moyen de s'éloigner de l'itinérance. Les fonds de subvention globale HOME de 1.4 million de dollars ont fourni une aide au logement à 141 familles qui ont quitté les refuges pour s'installer dans un logement et ont été aidées pendant jusqu'à deux ans avec des services de gestion de cas financés par l'Initiative DC. Le programme a fourni des leçons précieuses qui seront incorporées dans les programmes ultérieurs de « logement d'abord » gérés par le partenariat communautaire.

  • Juin 1996

    Le centre d'accueil central pour les familles au 25 M Street SW est reconverti en tant que Virginia Williams Family Resource Center, inaugurant une transformation totale qui comprend un nouveau design intérieur avec des couleurs accueillantes, une garderie, des services sociaux complets à la fois pour l'admission aux abris et la prévention du sans-abrisme, les services d'emploi et les conseils en matière de logement.

  • Novembre 1997

    La Fondation Fannie Mae publie son rapport "D'où viennent les familles sans abri", basé sur les données sur le point d'origine des familles sans abri fournies par le Community Partnership et le Virginia Williams Family Resource Center. Les données montrent des concentrations de familles sans abri dans les quartiers en difficulté, ce qui suggère que les familles pourraient éviter un refuge si une aide au logement et des services leur étaient disponibles au moment de la crise. Avant la fin de 1997, le Partenariat communautaire publie un document conceptuel intitulé Community-Based Care for Homeless Families: An Alternative to Emergency Shelter.

  • MAI 1998

    Le programme Chez soi avant tout est lancé en collaboration entre le Partenariat communautaire et la Commission des services de santé mentale (CMHS, plus tard le Département de la santé mentale).

    Utilisant 200,000 XNUMX $ des fonds des services aux sans-abri du district pour payer le logement, ainsi que les services de santé mentale traditionnels du CMHS fournis par ses fournisseurs, ce programme de « logement d'abord » s'appuie sur le programme spécial de sensibilisation pour amener les malades mentaux et les sans-abri chroniques directement de la rue vers une maison. La démonstration est devenue le programme Home First II, qui est devenu un élément régulier de la programmation de DMH pour les clients sans abri.

  • MAI 1999

    Le Partenariat communautaire ainsi que neuf autres juridictions du CoC à travers le pays ont rédigé une demande nationale de propositions pour le développement d'un système de gestion de base de données pour collecter des données sur la population sans abri.

  • Octobre 1999

    Le plan d'hiver de l'initiative DC est publié, commençant ce qui deviendrait un processus annuel de formulation d'un plan d'hiver qui se poursuit jusqu'à nos jours. Le processus de planification comprend le gouvernement, les fournisseurs, les défenseurs et les anciens sans-abri qui travaillent ensemble avant le début de l'hiver pour planifier la fourniture et la coordination des services de proximité et des refuges afin de protéger la vie des sans-abri vivant dans la rue.

  • Octobre 1999

    Après un concours ouvert, le Département des services sociaux accorde un contrat de 5 ans au Partenariat communautaire pour poursuivre sa gestion du continuum de soins.

  • Novembre 1999

    Le Programme de subventions pour les soins communautaires est établi. De 1999 à 2008, le programme a aidé des centaines de familles à risque imminent d'itinérance à éviter un refuge et à retrouver le chemin de l'autosuffisance. L'Alliance nationale pour mettre fin à l'itinérance a désigné ce programme comme une pratique exemplaire nationale.

  • janvier 2000

    Point culminant d'un processus de participation communautaire de plus de 100 intervenants qui a commencé en 1998, le Partenariat communautaire a aidé le bureau du maire adjoint pour les enfants, les jeunes et les familles à formuler un plan stratégique 2000-2004 comme guide pour maintenir et continuer à améliorer l'itinérance services après l'initiative DC.

  • janvier 2001

    Le Community Partnership, en collaboration avec le Metropolitan Washington Council of Governments, effectue son premier décompte ponctuel annuel des sans-abri. Dans les années qui ont suivi, le Partenariat communautaire a assuré le leadership régional dans l'analyse des données ponctuelles annuelles pour la région métropolitaine et ce rapport est devenu la base pour mesurer les fluctuations de la population sans abri de la région et les développements dans les systèmes de continuum de soins de la région. .

  • MAI 2001

    Le partenariat communautaire lance le point de service du système Internet Bowman en tant que système d'information sur la gestion des sans-abri (HMIS) pour recueillir des données sur la population des sans-abri dans le cadre de programmes financés par l'État.

  • Juin 2003

    Le Centre pour l'étude de la politique sociale et la Fondation Casey produisent "Une évaluation du programme de subventions pour les soins communautaires du district de Columbia". Le rapport salue la structure flexible du programme de prévention et recommande son financement continu.

  • Décembre 2004

    Homeless No More, le plan décennal du district pour mettre fin à l'itinérance, est publié par le maire Anthony Williams. Le personnel du Partenariat communautaire a joué un rôle majeur dans l'élaboration des délibérations de MPACT dans un plan cohérent qui continue de guider les efforts du district pour mettre fin à l'itinérance.

  • janvier 2005

    L'Alliance nationale pour mettre fin à l'itinérance désigne le programme de prévention des subventions de soins communautaires du Partenariat communautaire comme modèle de prévention des meilleures pratiques pour les agences de services aux sans-abri.

  • Septembre 2006

    Le partenariat communautaire est reconnu par HUD avec un prix d'innovation HMIS pour les utilisations avancées du HMIS pour les rapports de performance et les énumérations ponctuelles.

  • Décembre 2006

    Le partenariat communautaire reçoit 2 millions de dollars par le biais du programme d'aide au logement d'urgence de DC pour créer le programme d'opportunités de logement et d'efforts de prévention.

  • MAI 2007

    L'utilisation par le Partenariat communautaire du HMIS pour les renouvellements de contrats basés sur la performance par le biais du processus fédéral de super avis de disponibilité de financement (Super NOFA) est identifiée comme une étude de cas de meilleure pratique par HUD dans sa publication Demonstrating the Uses of Homeless Data at the Local Level.

  • Juin 2007

    Le partenariat communautaire est reconnu par HUD comme un rapport annuel d'évaluation des sans-abri (AHAR) All Star pour son haut niveau de qualité des données. Le Partenariat communautaire est l'une des 15 communautés distinguées pour l'excellence dans la collecte et la communication de données par plus de 500 organisations du continuum de soins à l'échelle nationale.

  • Octobre 2007

    Le partenariat communautaire développe et lance des rapports de tableau de bord sur l'hypothermie, un modèle visuel interactif qui permet aux utilisateurs de voir les tendances d'utilisation des abris en temps réel.

  • janvier 2009

    Washington, DC est sélectionné comme l'une des 23 juridictions sur 500 à recevoir une subvention de relogement rapide. Le programme fournira une aide rapide à la location à court et à moyen terme pour que les familles quittent le système des refuges.

  • Novembre 2013

    Dans le cadre de Veterans NOW, le partenariat communautaire a collaboré avec le DC Department of Human Services, le Washington DC VA Medical Center, le US Department of Housing and Urban Development, la DC Housing Authority, Pathways to Housing DC, Miriam's Kitchen et Friendship Place hébergeant 207 vétérans entre le 9 août et le 31 novembre 2013, dont 96 sans-abri chroniques.

  • ÉTÉ 2015

    TCP mène le premier recensement des jeunes sans-abri (HYC) pour le district. HYC, un projet établi par la loi End Youth Homelessness Act de 2014, est un décompte annuel des personnes âgées de 18 à 24 ans qui sont sans abri ou en situation d'insécurité du logement.

  • Février 2016

    Le personnel du Partenariat communautaire et les partenaires gouvernementaux du DC ont présenté lors de la conférence sur les meilleures pratiques du SLDS la manière dont le CoC des services aux sans-abri et l'Agence nationale pour l'éducation utilisent les données pour collaborer, mieux identifier et répondre aux besoins des jeunes sans-abri dans le district.

  • MAI 2016

    Le Partenariat communautaire et un certain nombre de partenaires gouvernementaux ont rencontré des fournisseurs de services aux sans-abri aujourd'hui dans le cadre de l'effort visant à améliorer la performance de la communauté en servant efficacement les personnes sans abri.

  • PRINTEMPS 2017

    Le partenariat communautaire travaille avec le groupe de travail sur les femmes du Conseil interagences sur les sans-abrisme (ICH) pour analyser les données sur le sexe et les ménages à partir du décompte ponctuel de 2017.

  • MAI 2017

    DES FONDATIONS SOLIDES DC : Le plan stratégique pour prévenir et mettre fin à l'itinérance chez les jeunes est publié. Le Partenariat communautaire a joué un rôle important dans l'élaboration du plan et soutiendra la mise en œuvre du plan alors que DC travaille à prévenir et à mettre fin à l'itinérance chez les jeunes.

  • janvier 2018

    Le rapport d'évaluation des besoins des femmes DC 2017 est publié, soulignant le travail mené par le partenariat communautaire et le groupe de travail des femmes DC ICH pour mener le tout premier projet de recherche par sondage afin de mieux comprendre les caractéristiques, les expériences et les besoins de ces femmes non accompagnées. qui sont sans abri.

  • janvier 2018

    TCP mène le « Point in Time Plus », une évaluation des modèles d'afflux et de services des personnes sans abri. Cette étude quantitative a fourni à la communauté des informations narratives plus détaillées sur les participants au programme afin de mieux comprendre ce qui aurait pu empêcher leur itinérance, quelles ressources sont nécessaires pour les aider à obtenir un logement et ce qui les a amenés à rechercher des services dans le district.